13 novembre 2006

INTRODUCTION À LA BIODIVERSITÉ DANS LES VILLES : Extrait choisi

<< Avant d’aborder un sujet comme la biodiversité dans les villes, il faut avoir en tête le fait qu’historiquement la ville moderne s’est développée contre la nature, qui est le nom traditionnel de la biodiversité.
La ville planifiée du XVIIIe siècle, celle des Physiocrates et des Encyclopédistes a créé une nette séparation entre ce qui est le biologique non-humain, les plantes, confinées à l’espace « jardin » et « parc », aux fermes hors murs, et le domaine de l’habitat humain. Seuls certains espaces animaliers comme les écuries pour chevaux avaient droit d’être intra-muros, pour faciliter les transports. Ce modèle est cependant resté hybride, car les jardins particuliers continuaient d’occuper des arrière-cours et des terrains non construits, et les clapiers et poulaillers étaient partout présents.
Il a fallu attendre les grands travaux urbains à la Hausmann pour que l’arrière-cour soit réduite à sa portion congrue, que les bâtiments soient alignés uniformément et bordés de surfaces strictement imperméables, le seuil, le trottoir, l’avenue et la cour bétonnée, puis goudronnée sur l’arrière. Le chat et le petit chien, ainsi que le canari et la perruche ont subsisté comme animaux de compagnie, et non de rapport, et quelques fleurs ont continué à orner les fenêtres.
Cette conception de la ville et de la vie a perduré comme élément dominant pendant tout le XXème siècle et commence seulement à être remise en cause depuis une quinzaine d’années.
>>

Extrait de La Biodiversité en Milieu Urbain de Claude AUROI sur le site http://www.x-environnement.org/jr/JR06/auroi.htm

Posté par observatrice à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur INTRODUCTION À LA BIODIVERSITÉ DANS LES VILLES : Extrait choisi

Nouveau commentaire