07 janvier 2008

"IL N'Y A DE CRÉATION QUE S'IL Y A RÉSISTANCE"

"Il n'y a de création que s'il y a résistance"... C'est une affirmation que je viens tout juste d'entendre sur France Inter, de la bouche du photographe et réalisateur Raymond Depardon, et ces mots prennent soudainement une résonance toute particulière lorsque je m'aperçois que mon blog - initialement destiné à compiler des réflexions sur le paysage, sur le "vert" en milieu urbain - est devenu de plus en plus engagé, et ce grâce à un déclic "citoyen" qui s'est réveillé en moi depuis un certain 6 mai 2007.

Alors, soit, ce blog sera dorénavant, consciemment, un moyen d'expression pour ces choses de l'actualité politique et sociale qui disséminent un sentiment de déprime sur ma perception de cette prétendue "démocratie", à vrai dire "démocratie totalitaire" pour reprendre les propos du penseur Alain BADIOU.

Et puis, que cela ne nous empêche pas de causer un peu de "verdure" aussi, aux moments où nous en aurons envie.

Une résistance créative donc, en quelque sorte, à l'instar d'une soi-disant mauvaise herbe qui pousserait obstinément dans une fissure de béton, en pleine ville, envers et contre tout.

De là à dire qu'il n'y a de vie que s'il y a résistance... j'ose y croire.

Posté par observatrice à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur "IL N'Y A DE CRÉATION QUE S'IL Y A RÉSISTANCE"

Nouveau commentaire